Ecologie contre racisme. Ce que les faux discours sur l’immigration veulent dire

Dans la foulée de ce samedi 21 septembre, un réquisitoire explicite et précis sur les raisons de notre colère. Osons le dire, il y a bien de quoi être en colère et l’exprimer, sans pour autant en rester là en se préparant à de nouvelles stratégies d’actions plus percutantes et efficaces. Cela n’ira pas sans risque (celles et ceux qui sont abonné.e.s à « Là bas si j’y suis » peuvent regarder – jusqu’au 6 octobre seulement – le très beau film « NO » sur la réussite de la campagne du NON au dictateur Pinochet en 1988 au Chili et qui a aboutit à son départ en toute légalité)

Rares furent les rentrées où ( lire la suite … )


Source: GJ19 – national

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.