Affiche Agnès Buzyn

C’est mon retrait

12 Octobre 2018 : Agnès Buzyn :« Tout miser sur le fait de rajouter de l’argent dans les hôpitaux aujourd’hui nous savons que nous allons à la catastrophe. »

Mai 2019, l’agence Santé publique France : En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes.

13 janvier 2020 : la chloroquine est classée sur la liste des substances vénéneuses par Agnès Buzyn.  

24 janvier 2020 :  «..  que le risque d’importation du virus depuis Wuhan était pratiquement nul et que « le risque de propagation était très faible. » pendant que 3 cas de covid 19 sont déclarés en Europe: tous en France.

26 janvier 2020 : « Nous avons des dizaines de millions de masques en stock ;[…] et si un jour il fallait porter un masque nous distribuerions le masque il n’y a aucune raison de l’acheter en pharmacie. »

Le 3 mars 2020 : « J’ai préparé en tant que ministre évidemment l’arrivée de ce virus […] nous avons travaillé à avoir des stocks de masques, de faire des commandes [..] Le stade 3 est prêt. » 

Le 16 mars : « Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n’auraient pas lieu. »

Photo : The Times of Israel.

Fin de leur monde, début du Nôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.