Bilan Covid par le Pr Peronne

Chère amie, cher ami, Si vous n’avez pas vu la vidéo, elle est ici L’interview dure une heure environ. Au départ, je souhaitais vous en proposer une simple synthèse,pour ceux qui n’auraient pas eu le temps d’écouter sonintervention intégralement. Mais, ce que dit Christian Perronne est si grave et si limpide, quej’ai souvent préféré vous … Continuer la lecture de « Bilan Covid par le Pr Peronne »
Source: GJ19 – national

Affiche Macron

C’est notre rejet

Octobre 2017 : « Je ne suis pas fait pour diriger par temps calme. Mon prédécesseur l’était, mais moi je suis fait pour les tempêtes. »

Mai 2017 : «… une gare, c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien. »

10 décembre 2018 : « Nous ne reprendrons pas le cours normal de nos vies comme trop souvent par le passé dans des crises semblables. »

16 Avril 2019 :  « Il n’y aura pas d’économie sur l’hôpital dans ce quinquennat, je vous rassure. »

6 mars 2020 :  « Si on ferme toutes les écoles, il y en a beaucoup qui ne pourront plus venir travailler. (…) Et donc 15 jours ou même 8 jours après, on devra dire qu’on rouvre les écoles pour que les soignants viennent travailler. »

12 mars 2020 : « Ce que révèle d’ores et déjà cette pandémie, c’est que la santé gratuite sans condition […] notre état providence ne sont pas des coûts ou des charges mais des biens précieux, […] c’est qu’il y a des biens et des services qui doivent être placés en dehors du marché, déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner, notre cadre de vie à d’autres est une folie. »

16 mars 2020 : « Nous serons là, nous leur devons des masques, du gel, tout le matériel nécessaire et nous y veillons et nous y veillerons, des masques seront livrés dans les pharmacies dès demain soir dans les 25 départements les plus touchés et mercredi 18 pour le reste du territoire national. »

13 avril 2020 : « Sachons sortir des sentiers battus, des idéologies et sachons nous réinventer, moi le premier.

18 mai 2020 : « Nous n’avons jamais été en rupture de masques ».

13 avril 2020 : « Sachons sortir des sentiers battus, des idéologies et sachons nous réinventer, moi le premier. »

18 mai 2020 : « Nous n’avons jamais été en rupture de masques ».

Fin de leur monde, début du Nôtre

Affiche Lallement

Ce sont mes excès

Le 5 Septembre 2017 : le président de la République veut voir assumer aux préfets « un rôle managérial » vis-à-vis de leur administration et du territoire piloté.

Le 29 Décembre 2017 : un décret donnait à titre provisoire pendant deux ans la possibilité aux préfets dans quelques départements la possibilité d’agir en dehors de toutes réglementations.

18 janvier 2019 : le président de la République :[il faut] « donner plus de pouvoir à ceux qui représentent l’état dans les territoires, les préfets, les chefs de service déconcentrés, les sous -préfets. ».

Le 17 Novembre 2019 : « Nous ne sommes pas dans le même camp, Madame ».

Le 8 mars 2020 : (manifestation féministe) le préfet Lallement semble faire l’unanimité contre lui, jusqu’au réputé placide Alain Juppé, qui le qualifiait de « nazi ».

17 mars 2020 : « Vous me connaissez, je vais les faire comprendre [restrictions dues au confinement] assez vite si jamais les explications pourtant parfaitement claires du gouvernement n’étaient pas arrivées aux oreilles de tous. »

8 Avril 2020 : « Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les réanimations, ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté, c’est très simple, il y a une corrélation très simple. »

8 mai 2020 : Décret : Le préfet de région ou de département peut déroger à des normes arrêtées par l’administration de l’Etat pour prendre des décisions non réglementaires relevant de sa compétence. Un décret qui annule tous les décrets, il fallait y penser !!                                                                          photo : inforussie

Fin de leur monde, début du Nôtre

Affiche Jérôme Salomon

Je cause sans effet

5 Septembre 2016 : « Notre pays a donc peu d’expérience de préparation et de gestion des catastrophes […] La France n’est pas prête. Notre pays doit adapter ses organisations aux spécificités des crises majeures à venir et des nouveaux défis anticipés. Il faut se préparer à faire face aux situations sans précédent donc « hors cadre », inconnues jusqu’à aujourd’hui voire impensables, avec la réactivité nécessaire pour conserver la confiance des Français.»

Fin 2019 : « La situation est très particulière, elle ne tient pas au chlordécone mais à notre attitude à l’égard d’un test dont nous ne savons rien. Nous recherchons le chlordécone dans un prélèvement sanguin sans savoir les conséquences sur l’organisme de la personne du chlordécone dans le sang. »

19 mars : « Je rappelle la bonne conduite du port du masque : il ne faut pas porter de masque si nous ne sommes pas malades, il ne faut pas porter de masques lorsqu’on n’est pas soignant ».

31 mars : « [Les] professionnels de santé (…) ne souhaitent pas que l’on tienne un décompte, un peu macabre du nombre d’infirmières, d’aides-soignants, de médecins qui sont infectés. ». « Le secret médical permet de conserver l’anonymat des patients, quelle que soit leur profession. » !!!

22 avril : « Le masque grand public, que nous encourageons fortement, c’est un complément ». « J’ai toujours plaidé pour l’accès aux masques grand public ».

28 avril 2020 : la caisse de retraite des médecins libéraux aurait dénombré un peu moins de 4000 arrêts de travail et 21 décès liés au COVID-19 parmi ses cotisants ou ses bénéficiaires. Ces chiffres parcellaires rappellent le refus obstiné de l’administration de divulguer le décompte officiel du nombre de professionnels de santé contaminés ou décédés.                                     Photo : Le parisien

Fin de leur monde, début du Nôtre

Télétravail, eux aussi !!

D’abord, on a dit que l’alcool pourrait tuer le Corona. Puis que les fumeurs ne seraient pas affectés. Maintenant, on dit que la lumière directe du soleil peut contrer le Corona. Donc si vous me voyez nu et ivre allongé dans mon jardin, en train de fumer, s’il vous plaît laissez moi peinard, je mène … Continuer la lecture de « Télétravail, eux aussi !! »
Source: GJ19 – national

SE FEDERER

https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/se-federer Depuis plusieurs semaines, des textes, des initiatives, des projets se sont multipliés, mais de manière éparse. C’est pourquoi plus de 400 collectifs et personnes lancent un appel à « se fédérer » face à la guerre sociale exacerbée par l’épidémie. Nous reproduisons cet appel ici. Nous sommes nombreuses, nous sommes nombreux : nous sommes tant et tant à penser … Continuer la lecture de « SE FEDERER »
Source: GJ19 – national

Audio : impressionnants témoignages de soignants

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/soignants-apres-la-tempete Vécu, le manque de masques, absence de colères, improvisation, L’union sacrée, l’impensable s’est produit : interruptions de retraites, de recherches, de vacances, analyses, abnégation Post Views: 64
Source: GJ19 – national

L’après confinement selon Boris Cyrulnik : “on aura le choix entre vivre mieux ou subir une dictature”

3 mai 2020 Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik © AFP / Ludovic Marin par France Inter publié le 27 avril 2020 à 18h41 Invité du “Téléphone Sonne”, Boris Cyrulnik a donné sa vision sur l’après-confinement. Retrouvez ici les réponses du neuropsychiatre données au micro de Claire Servajean. Le Covid-19 laissera-t-il un traumatisme ?  Boris Cyrulnik : “Peut-être pas … Continuer la lecture de « L’après confinement selon Boris Cyrulnik : “on aura le choix entre vivre mieux ou subir une dictature” »
Source: GJ19 – national

Ces lois « sanitaires » qui nous gâchent la vie

Fred Boutet 7 juin 2020 Jeudi 4 juin au marché d’Argentat : masque obligatoire ! Et les élus denous présenter la note du Préfet, lequel reprend la loi qui impose des« mesures sanitaires ». Voudriez-vous une salle municipale pourl’organisation de vos activités ? Possible mais : une seule activité parjour, maximum dix personnes, salle désinfectée quotidiennement ! … Continuer la lecture de « Ces lois « sanitaires » qui nous gâchent la vie »
Source: GJ19 – national