Parmi tous ces inconnus, il n’y en a qu’un que nous connaissions: un dénommé Em -manuel (pas vraiment); manuel ? ou manipulateur?

L’Etude d’impact page 309 nous dit que « La formule de calcul d’une retraite du système universel sera donc : Nombre total de points x valeur de service x coefficient d’ajustement. ». Alors où en est-on ? Récapitulons : les gens achèteront à un prix qui n’est pas connu (article 8), des points qui leur seront ensuite restitués à un niveau qui n’est pas connu et qui sera évalué d’après un revenu moyen d’activité par tête inconnu (article 9), minoré ou majoré d’après un coefficient inconnu (article 10) à moins que ce soit modifié par une délibération du conseil d’administration pour des motifs inconnus ou bien, si celui-ci n’a pas délibéré pour des raisons inconnues, le gouvernement, pour des raisons inconnues, déterminera un décret fixant une retraite de niveau inconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.