Affiche Sibeth Ndiaye

Ce sera notre Regret !!

12 Juillet 2017: « J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président. » Et d’ajouter : « Nous appelons les médias quotidiennement quand on a des divergences d’interprétation. »

Évoquant l’affaire François de Rugy , « Je suis bien consciente, [..] que tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, bien souvent on mange plutôt des kebabs. »

12 juin 2018 : Elle pose sur son compte Twitter personnel la vidéo sur le « pognon de dingue » que coûtent, selon Emmanuel Macron, les aides sociales.

13 septembre 2019 : sur BFM « Demain matin j’utilise ma voiture de fonction, comme tous les jours » répond-t-elle à un journaliste de la chaîne, sourire aux lèvres. « Donc je serai de coeur avec tous les Franciliens qui galéreront dans les couloirs du métro. »

12 Décembre 2019 : Elle déclarait : « Il y en a qui accepteront sûrement d’avoir un petit malus en partant à 62 ans.» […] On paie un malus pendant deux ans et à partir de 64 ans, on revient à taux plein », a-t-elle faussement assuré ?

20 mars 2020 : « Je ne sais pas utiliser un masque […] les masques ne sont pas nécessaires pour tout le monde. […] Parce que l’utilisation d’un masque, ce sont des gestes techniques précis, sinon on se gratte le nez sous le masque, on a du virus sur les mains ; sinon on en a une utilisation qui n’est pas bonne, et ça peut même être contre-productif. »

25 Mars 2020 : « Nous n’entendons pas demander à un enseignant qui aujourd’hui ne travaille pas, compte tenu de la fermeture des écoles, de traverser toute la France pour aller récolter des fraises gariguettes. »

26 mars 2020 : sur LCI, Sibeth Ndiaye reconnait une « formule complètement débile ». « Je m’en suis excusée, l’erreur elle est humaine ».

Fin de leur monde, début du nôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.